Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

6 août 2016 6 06 /08 /août /2016 09:39

feuille au vol

en ses souples nervures

passe le vent

tremblement

dans les feuilles légères

danse la lumière

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
1 août 2016 1 01 /08 /août /2016 15:26

ma valise dans un coin

je commence a disparaitre

de cette chambre

 

salle d’attente

l’excitation du voyage

sur les traits de certains

 

un enfant crie

il a bien raison

c’est le pire qui l’attend

 

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
26 juillet 2016 2 26 /07 /juillet /2016 15:22

La honte gangrène

l’histoire de l'humanité

de ces tripes

étalées

piétinées

par les masses

majuscules

de l’intérêt personnel

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
19 juillet 2016 2 19 /07 /juillet /2016 15:19

 

Ce soir est si beau

sous la tonnelle fragrance

du jasmin éclos

le souvenir que je laisse

aura-t-il ce goût de fleur ?

 

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
11 juillet 2016 1 11 /07 /juillet /2016 10:57

Les dernières volontés d'Alexandre le Grand: Sur son lit de mort, Alexandre convoqua ses généraux et leur révéla ses vœux ultimes:

1. Les meilleurs médecins devraient porter son cercueil;

2. Les richesses qu'il avait accumulées (argent, or, pierres précieuses) devraient être dispersées le long de la procession au cimetière,

3. Ses mains devraient être visibles, à l'extérieur du cercueil pour que tout le monde puisse les voir

 

Un de ses généraux surpris par ces demandes inhabituelles a demandé à Alexandre de s’expliquer. Voici ce que Alexandre le Grand avait à dire:

1. Je veux les meilleurs médecins pour mener mon cercueil pour démontrer que, dans la vérité de la mort, même les meilleurs médecins au monde n'ont pas toujours le pouvoir de guérir.

2. Je veux la route à parcourir avec mon trésor de telle sorte que tout le monde voie que les richesses matérielles acquises sur la terre, restent sur la terre.

3. Je veux que mes mains se balancent dans le vent, pour que les gens comprennent que nous arrivons à ce monde les mains vides et que nous quittons ce monde les mains vides après avoir épuisé le trésor le plus précieux et qui est le temps ..

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
5 juillet 2016 2 05 /07 /juillet /2016 18:28

L'écriture d'un Tanka réclame souvent un travail de plusieurs jours pour concentrer en quelques mots, une seule idée, un seul sujet. Le Tanka forme l'esprit à l'observation sincère et intègre du langage du coeur, c'est presque une philosophie en 5 lignes. En tout cas on parle de divin, pas de vulgarité, ni de choses basses ou triviales, pas même de bonheur ou de malheur dans le Tanka. C'est vraiment un ART poétique intransigeant qui ne supporte pas la médiocrité. C'était l'ART des nobles japonais en recherche constante d'harmonie et de perfection.

Les regles du tanka selon Alhama Garcia :

Le tanka est un art de contrainte :

1. La métrique en syllabes impaires 57577 définit le tanka.

2. Des irrégularités sont permises mais restent exceptionnelles.

3. Pas de ponctuation. Les signes typographiques admis sont le tiret, les points d'exclamation et d'interrogation. Les deux points peuvent remplacer le tiret. Un seul signe par tanka.

4. Les mots abstraits ou philosophiques ou amphigouriques sont déconseillés. Priorité au concret.

5. Le tanka fonctionne sur "le pas de côté", la grande Césure

Exemple de tanka ancien

L'auteur Ryôkan (son vrai nom est Yamamoto Eizô est né en 1758, mort en 1831. La traduction detruit la metrique :

A ce monde

j'ai fermé la porte

sans cesser

pour autant

d'y rester attentif

Le tanka moderne pris dans "Telluries", d'Alhama Garcia

Le caprice ultime :

la fleur et l’insecte meurent

le soleil s’éteint

moi j’ébourgeonne tranquille

un pauvre sarment de vigne

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 18:21

Parfois

se bousculent

en moi

idées et mots

parfois

le monde organisé

apprivoisé

pour un rien

devient chaos

 

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
29 juin 2016 3 29 /06 /juin /2016 11:52

sur ta peau halée

l’ombre rose du soleil

au loin des mouettes

lilas en fleurs

la brise caresse

les épaules nues

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
25 juin 2016 6 25 /06 /juin /2016 03:39

A perte de vue

le paysage

délie les amarres

tourner le dos

à la moisson aigre

du jour

partir

avec les vagues

de la colline

à la pointe du bleu

dans le souffle odorant

des lilas

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
21 juin 2016 2 21 /06 /juin /2016 12:11

Jeu

Presque un jeu

prédire la couleur du poème

ses lignes de force

selon la saison

où mûrit le regard

 

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article