Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

28 octobre 2011 5 28 /10 /octobre /2011 06:10

2006_0701friends0055.JPG

 

Vos réflexions sur ce cliché ?

Donnez libre cours à votre fantaisie créatrice...

 

J'ai déjà ma petite idée, j'attends la ou les vôtres.

 

Merci pour vos suggestions droles originales, fantastiques !

Elles sont toutes magnifiques.

J'avoue que pour moi aussi j'ai joué cette carte.

J'avais pensé à : La sieste du passe-muraille

A bientôt pour d'autres réflexions

Repost 0
Published by marlou - dans Légendes
commenter cet article
25 octobre 2011 2 25 /10 /octobre /2011 05:40

1748023151_05c0187adc.jpg

 

L’heure est lisière 
aux bords du festin

 

promenade 
pieds nus
coeur en bandoulière
à la lisière

du bois touffu

 

fouillis de murmures
papillons de nuit

herbe qui grandit

frisson qui dure

à jamais pris au filet
d'un regard qui ne sait

s’il est tard ou trop tôt

 

quand déjà l’aube

revêt sa robe d’or fin

muettes sont les lèvres
seuls parlent les rêves

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article
22 octobre 2011 6 22 /10 /octobre /2011 05:27

\

 5997677937_c07e961417.jpg

 

Le vent

Passait, pleurant.

L'acacia dit :

" Vent d'automne

Au front gris

Tu t'ennuies.

Je te donne

Mes feuilles,

Prends, cueille

Et va jouer au volant

Avec ton amie

La pluie.

Le printemps

En son temps

M'en fera de plus jolies. "

 

Marie-Magdeleine Carbet

 

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article
19 octobre 2011 3 19 /10 /octobre /2011 06:30

écume rose

des vagues

aurore

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by marlou - dans haikus
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 06:03

 5963698874_c5976082dd.jpg

 

 

Tristes matins

Nos jardins

S’effeuillent

S’endeuillent

 

Ils pleurent

Les roses qui meurent

Qu’une journée efface

Hélas

   

Tristes jours

Si lourds

Des tempêtes

De nos défaites

 

Le temps se clôt

Sur un sanglot

Sans âge

Et sans rivage

 

Tristes heures

Qui pleurent

Les amis

Partis

 

Le cœur a goût de cendre

Car il faut désapprendre

Le visage de nos tendresses

Sans cesse

 

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 06:29

DSCF2675.JPGDSCF2677 

 

Ces arbustes du perpétuel automne...

 

 

Repost 0
Published by marlou - dans Alexandrie
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 06:42

 

café noir

il le déguste 

les yeux fermés

 

 

la voiture s'éloigne

dans la maison

demeure ton parfum

 

 

 

 

Repost 0
Published by marlou - dans senryû
commenter cet article
8 octobre 2011 6 08 /10 /octobre /2011 06:28

 

 

 

cette onde

de chaleur parfumée

café du matin

 

 

la dernière goutte

celle du fond

plus sucrée

Repost 0
Published by marlou - dans senryû
commenter cet article
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 06:28

 

 

4240060341_3bf25b8830.jpg

 

 

Te regarder dormir

est pour moi prière

apaisement

je veille ton repos

vigilante sentinelle

contemple tes yeux clos

découvre une nouvelle ride

au coin d’un sourire

oublié

 

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 06:27

 5854237214_ca452959b2.jpg

 

Un jour, une jeune guerrier indien prit un œuf dans le nid d'un

aigle, l'emmena dans une ferme et le mit à couver dans la

basse-cour. Quand l'œuf vint à éclore, le petit aiglon sortit

et grandit parmi les poussins, picorant sa nourriture comme

ses frères. Un jour, il regarda le ciel et vit un superbe aigle

qui planait près des nuages. Il sentit ses ailes frémir et dit à l'un

des poulets: "comme j'aimerais en faire autant!" - "ne sois pas

 idiot, répondit le poulet, seul un aigle peut voler aussi haut".

Honteux d'avoir désiré l'impossible, le petit aigle retourna gratter

la poussière et ne remit plus jamais en cause la place qu'il croyait

avoir reçue sur cette terre.

 

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article