Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 07:30



4409651180_04fa94b9b9.jpg

Chaque enfant qu'on enseigne
Est un homme qu'on gagne.
Tout homme ouvrant un livre,
Y trouve une aile
Et peut planer la-haut
Où l'âme en liberté se meut

L'école est un sanctuaire autant que la chapelle.
L'alphabet que l'enfant avec le doigt épèle,
Contient sous chaque lettre une vertu.
Le coeur s'éclaire doucement à cette humble lueur.

Donc au petit enfant, donnez le petit livre.

L'intelligence peut-être ouverte ici-bas.
Le germe a droit d'éclore et qui ne pense pas ne vit pas
Songeons-y bien, l'école en or change le cuivre
Tandis que l'ignorance en plomb transforme l'or.

Victor HUGO

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

nanette 14/08/2016 12:47

Dommage que le poème soit modifié... je préfère la version de Victor Hugo

marlou 15/08/2016 07:59

Je le mettrai demain sur ma page Nanette, patience.

DJAGLO 30/06/2015 13:36

je l'ai lu quand j'étais en classe de CM2 dans le livre "LES JOIES DE LA LECTURE" aujourd'hui je n'ai plus le livre mais je le veux pour mon garçon je vais l'aider a apprendre cette belle poésie

Alice HUGO 30/03/2010 20:31


Tes références me réjouissent, chère Marlou. Elles couronnent tes valeurs.


Arthémisia 23/03/2010 22:42


Tout le monde a le droit au livre : les bibliothèques sont libres d'accès!
Mais papa et maman ont les fesses dans le canapé, se gavent de reality show et se fichent bien de qui est Victor Hugo!
A quoi perdre son temps à tourner des pages et à se laisser emporter dans les images que nous suggèrent l'auteur. C'est tellement plus facile de recevoir celles déjà pré-fabriquée par la télé :
comme on mange du steak haché, on se "cultive" de pré-digéré. A plus ou moins long terme, nous y perdrons quelques dents et probablement un peu de notre entendement...

amicalement
Arthémisia


ag86 22/03/2010 23:37


Magnifique poème ! Que n'es-tu encore de ce monde, grand Victor, pour déclamer ces vers haut et fort à notre société qui ne respecte plus son école !
Merci de nous rappeler ce beau et important poème.
Bisous. Alain


clementine 22/03/2010 22:18


on aurait dû plus écouter cet auteur de talent, que Françoise Dolto ou d'autres psys qui ont pourri le monde leur théorie. V.H. homme de bon sens.
bonne soirée
clem


chris 22/03/2010 17:39


malheureusement beaucoup n'ont pas droit à cette ouverture de l'esprit que sont les livres...


Valentine :0056: 22/03/2010 16:27


Joli poème à faire apprendre à l'école, mais que dirait Hugo à l'époque de la télé et de l'informatique ?...


O. 22/03/2010 15:44


A l'époque c'était très importaznt de le dire et l'écrire... et c'est toujours vrai
Bises


Marielle 22/03/2010 15:42


Beau texte que je ne connaissais pas...hélas "le petit livre" il est bien trop tôt remplacé par la télé et Internet...
Bisous