Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

13 mai 2010 4 13 /05 /mai /2010 07:26

4142294409_f24c53cc1b.jpg

 

A noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu : voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes :
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombinent autour des puanteurs cruelles,

Golfes d'ombre ; E, candeurs des vapeurs et des tentes,
Lances des glaciers fiers, rois blancs, frissons d'ombelles ;
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

U, cycles, vibrement divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d'animaux, paix des rides
Que l'alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,

Silences traversés des Mondes et des Anges :
- O l'Oméga, rayon violet de Ses Yeux !

 

Arthur Rimbaud

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Jakline 16/05/2010 00:25


Un de mes préférés, même s'il est très connu.


liedich 14/05/2010 21:29


Particulier le jeune homme ! oui oui.


mamylilou 14/05/2010 14:22


Comment oublier ce poème = impossible !


Valentine :0056: 14/05/2010 09:42


Trop connu...


Nettoue 13/05/2010 14:32


Et Raimbaud savait de quoi il parlait !
Bisous Marlou


Grand Maître Fred, Jedi des Mots :0073: 13/05/2010 12:24


Marlou,
Merci pour ce texte d'un de mes Maîtres. J'avais oublié comment il était bon.
@mi K'Lment


reinette 13/05/2010 11:47


un beau poème.
belle et bonne journée


Marielle 13/05/2010 11:45


C'est un des grand de Rimbaud...mais je ne suis pas fan...
il en faut bien pour tous les goût...merci
Bises


ag86 13/05/2010 09:34


La musique est couleurs et chacun l'entend-voit à sa manière. Un univers que nous ouvre le grand poète. Merci de ce partage. Bisous. Alain


gazou 13/05/2010 09:17


toujours aussi beau ce poème!