Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 05:43

3767065008_872f8c6340.jpg 

 

Un printemps généreux

un ciel à fond bleu

qu’adoucissent les nuages

de poèmes quelques pages

l’amour à fleur de peau

une voix dans cet espace

les plus beaux des mots  

un regard qui efface

des peurs  l’ultime trace

des pas unis à l’aube

dans les chemins de rosée

des parfums que l’on dérobe

à l’herbe après l’ondée

les saveurs les odeurs

le miel riche de ses fleurs

cette eau fraîche des torrents

les truites de la rivière

les sentiers où erre le vent

la dentelle des fougères

les sous-bois à l’ombre verte

qui vous grise

intrigués l’on y va

de découverte en découverte

et l’on herborise

à cœur joie

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Russalka 20/04/2010 14:08


Tu as raison, le printemps est la juxtaposition de cette symphonie de petites joies...


fransua 19/04/2010 21:25


tesmots ont bu la sève du printemps


SONYA 972 19/04/2010 19:54


une saison colorée si bien décrite
très beau poème
bisous créoles


mamylilou 19/04/2010 19:08


Tu as tout dit joliment, je suis grisée ..bonne soirée


marielle 19/04/2010 11:08


Très beau ton texte, oui de découverte en découverte on a tout çà, c'est merveilleux, c'est magique...le printemps !!
Bisous


ag86 19/04/2010 07:00


J'aime aussi ce printemps et sa générosité. Sachons l'accueillir à bras ouverts.
Merci Marlou de ce beau texte. Bises


chris 19/04/2010 06:48


longue promenade riche de ressentis...


poete enrage 11/04/2010 13:42


Tous sont bienvenus à l'exception des insectes volants


Valentine :0056: 11/04/2010 11:20


Hmmm ! Que c'est sympa ! On n'en est pas encore là, ici.