Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 05:02

 DSCF3142

Arbres

patients et débonnaires

pour leur buter dessus

il faut vraiment

quitter le chemin

aller à travers bois

surprendre leur verte méditation

le choc peut être rude

car malgré leur inquiétude

ils ne peuvent prendre

leur jambe à leur cou

ni se protéger contre l’attaque sournoise

ils saignent alors les arbres

de tous les oiseaux envolés

des nids abandonnés

du silence agonisant

de leurs étoiles de sève

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

Azalaïs 16/09/2013 10:58

quel texte magnifique

tilk 15/09/2013 23:38

comme toujours j'aime
besos
tilk

autobiographie 15/09/2013 00:01

ah! la belle image!
Et les mots "qui vont avec"
Bonne nuit,
Gigri

mimik 14/09/2013 12:42

beau poème triste

Minik do 14/09/2013 08:22

Beau poème.
Dans notre quartier on abat les érables.
Bon week-end Marlou

Valentine :0056: 13/09/2013 17:07

(°=°) Et qui s'est permis de leur buter dessus ?! Trop triste...

flipperine 13/09/2013 00:16

mais les arbres font bien du bruit quand le vent souffle dedans

Quichottine 12/09/2013 13:41

Magnifique !

J'aime cette personnification des arbres et j'espère qu'ils n'attendront pas trop longtemps avant d'être consolés.

Passe une douce journée.

stellamaris 12/09/2013 07:03

Superbe, Marlou ! Bises !