Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

9 décembre 2011 5 09 /12 /décembre /2011 06:04

 

3206476384_b244368d2f.jpg

  

Feu

Devant lequel je suis seul ce soir

Avec mes mains et cette armure végétale

Où se brise mon sang

Profitons du moment

Pour tout dire

Steppe rouge beauté

Lassos de tendre chair

Je suis le cavalier qui traverse cet air

Où le fauve bondit dans les cercles des flammes

Feu sur moi sur mon front

Dans mes yeux difficiles

Et sur la vitre lourde éclaboussée d’embruns.

 

                    

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Philippe 11/12/2011 12:49

Simplement magnifique, merci...

Catherine et Laurent 09/12/2011 23:40

Bonsoir Marlou,

Un très beau poème qui nous réchauffe un peu à l'heure où le froid hivernal s'installe petit à petit sur notre pays.

Bonne soirée... poésie,
Bises.

vita 09/12/2011 22:03

Un poème curieux.....J'ai un peu de mal à l'intégrer. Bises VITA

Valentine :0056: 09/12/2011 19:36

°+° Surprise en lisant les réactions des deux précédents commentaires !! Je ne vois là rien de terrifiant, et je n'ai pas de "préféré" face à un tel chef d’œuvre. Bon, voilà qui est dit !

Valentine :0056: 09/12/2011 19:34

Oh, que c'est beau !... Merci Marlou, de nous offrir ce magnifique poème. Et bisous du soir !

Quichottine 09/12/2011 12:23

Il n'est pas de mes préférés, mais ce poème est très beau.
Merci, Marlou, pour ce moment de chaleur dans mon matin froid.

Passe une belle journée.

autobiographie 09/12/2011 11:09

Bravo d'avoir trouvé l'image qui illustre à la perfection ce terrifiant... poème... enfin... Rrrrrr
Bises
Gigri