Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 06:00

  2926897177_01bb2f1f41.jpg

 

    Voici venir les temps où vibrant sur sa tige
    Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
    Les sons et les parfums tournent dans l'air du soir ;
    Valse mélancolique et langoureux vertige !

    Chaque fleur s'évapore ainsi qu'un encensoir ;
    Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige ;
    Valse mélancolique et langoureux vertige !
    Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir.

    Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige,
    Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir !
    Le ciel est triste et beau comme un grand reposoir ;
    Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige.

    Un cœur tendre, qui hait le néant vaste et noir,
    Du passé lumineux recueille tout vestige !
    Le soleil s'est noyé dans son sang qui se fige
    Ton souvenir en moi luit comme un ostensoir !

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Gwen-Maël 16/07/2012 18:55

Sais-tu que ce poème berça toute mon adolescence. Je le lisais à haute voix, fasciné par son rythme émerveillé par ses mots...

merci

Minik do 13/07/2012 18:43

Baudelaire, un des mes poètes préférés.
Merci Marlou.

Quichottine 11/07/2012 23:54

Un poème que j'aime beaucoup... marié à une splendide image.
Douce soirée, Marlou.

Thierry CABOT 11/07/2012 12:16

Le plus célèbre des pantoums à la force évocatrice extraordinaire.
Baudelaire : un poète incontournable !
Merci Malou.
Bien amicalement.

Thierry

erato:0059: 10/07/2012 21:18

Un poème magnifique que j'ai appris et mes enfants aussi.Photo superbe .Belle soirée Marlou

enriqueta 10/07/2012 19:19

J'aime beaucoup ce poème qui me rappelle ma jeunesse car j'ai du l'apprendre au collège.

Valentine :0056: 10/07/2012 16:07

A propos des "certains" en question, voir à cette page :
http://flormed.e-monsite.com/pages/f-fixes-2/pantoun/
(l'initiateur du groupe des apéciens auquel appartient Stellamaris)

Valentine :0056: 10/07/2012 16:05

C'es beau, cette forme (pantoum selon certains, pantoun selon d'autres, et mal appliqué ici par Baudelaire selon certains encore...) ! Je crois que la forme ne doit pas être une contrainte, mais au
contraire doit être dictée par l'inspiration, ce qui ici est exactement le cas, car elle s'applique à merveille au sentiment exprimé... Je l'ai toujours en tête dans l'interprétation de Léo Ferré,
que je remercie car ses chansons permettent justement de retenir par coeur les plus beaux poèmes - toujours très bien choisis.

EvaJoe 10/07/2012 15:34

Baudelaire il faut aimer, mais bravo d'avoir oser. Celui là est fort particulier mais il me parle tout de même.

Belle semaine et bisous d'EvaJoe

solyzaan 10/07/2012 09:02

Les vers de Baudelaire sont toujours d'une grande beauté mais d'une ambiance parfois si lourde que je passe mon chemin...merci pour ce choix :))