Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 06:00

3411395319_fd79525d1c.jpg

Un jour

J’ai  frôlé ton cœur

dans le désir

de te connaître

 

la source

bruit encore

de mots

sans visage

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

enriqueta 10/07/2012 19:19

J'aime!!!

Siratus 07/07/2012 11:01

Ton poème, bien illustré, est très évocateur mais je m'interroge sur les derniers mots "sans visage".
Je te suivrai à ta nouvelle adresse, Marlou.
Bon week-end. Gros bisous

Robert 07/07/2012 10:21

Très agréable lecture, très fraiche. Je reviendrai

UN MESSAGE :
Après une très longue absence bien involontaire, me revoilà ! Oui, c'est vrai, j'ai déjà réactivé mon blog avec un nouveau texte, tu peux vérifier.
J'espère, cette fois, demeurer longtemps parmi vous

Robert

ânhk 06/07/2012 23:13

Merci Marlou pour l'info...

J'aurais été peiné, vraiment, de ne plus pouvoir te lire...

Amitiés sincères

marlou 06/07/2012 22:40

Chers amis

Mon blog change de lieu dans une dizaine de jours. Ma nouvelle adresse

http(://textetexte.eklablog.com/

A bientôt

nettoue 06/07/2012 17:15

J'ai frôlé ton coeur, comme c'est joli, expressef et triste à la fois !
Merci marlou
Bisous

gazou 06/07/2012 10:57

J'aime beaucoup la photo

Aimé jc 05/07/2012 22:13

Les mots sans visage, probablement vrai...

Mais ils ont bien une "âme" !

celle de son auteur qui transparaît dans le jeux de ces mots !...selon moi...

Ou bien est-ce mon imagination qui vagabonde au gré de tes mots, sortie de ta volonté de création...

A bientôt Marlou

Punch-frappé 05/07/2012 15:50

Quand un jour désincarnés, les échanges poètiques étant nos seules boussoles, nous nous reconnaîtrons aux carrefours des mondes.

Minik do 05/07/2012 07:37

Belle source d'inspiration.