Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 03:10

l'année passe plus vite

au fur et à mesure

que l'on mûrit

 

 

 

feuilles du calendrier

la derniere à tomber

cette nuit

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans haikus
commenter cet article

commentaires

Mamylilou 21/01/2012 20:38

Bonsoir Marlou

Que de vérité , le 2 superbe: je n'arrive pas encore à ce stade de la pensée , superbe !

Peter Pan 15/01/2012 19:07

C'est rès juste...

Je te souhaite une excellente année 2012...

Bisous...

Peter Pan...

Lmvie 11/01/2012 17:01

Je te souhaite une douce année e tune excellente santé

flipperine 10/01/2012 18:29

on ne prend plus le temps de vivre

witney18 05/01/2012 18:20

et le nouveau calendrier annonce dejà le 5 ! Bonne année

Minik do 04/01/2012 14:56

Bonne année Marlou.

Tu as raison, au fil des ans le temps passe plus vite.

jean-luc saint-marc 03/01/2012 17:54

la qualité est indéniable

le temps est relatif

Quichottine 03/01/2012 17:48

Sourire... mais d'autres feuilles apparaissent et chacune doit être lue en son jour.

Douce année, Marlou.

Valentine :0056: 03/01/2012 17:18

:-)) Mais les feuilles du calendrier, tu as raison, elles tombent ! Et tes haïkus sont très évocateurs...

Valentine :0056: 03/01/2012 17:17

Oh non, ça ne passe pas toujours si vite... En fait, c'est lorsque l'on regarde en arrière que l'on a l'impression que cela passe vite : tout simplement parce qu'il ne s'est rien passé, sauf le
train-train, la monotonie. Par contre quand on regarde devant, plus on mûrit, plus on se dit qu'il reste peu de temps pour réaliser ses rêves, c'est pourquoi l'on pense que "ça va vite" !! Mais en
fait quand tu prends le temps de regarder la vie dans l'instant, elle est toujours belle : ni courte, ni rapide... Et la nuit du premier janvier n'est rien de plus qu'une nuit d'hiver très longue,
dont on sait que les suivantes seront désormais de moins en moins longues ! Bises, Marlou.