Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 08:02

4176455478_61f2cece29.jpg

 

 

rien

de plus lent

que l’arbre

en marche

vers le soleil

 

rien

de plus rapide

qu’une ville

en voie de

développement

 

et moi

je demeure

hors du temps

 

accrochée

à des franges

de nuit

dans les branches

de l’aurore

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

gazou 07/07/2013 10:44

Peut-on longtemps demeurer hors du temps?

Minik do 25/06/2013 07:26

Fluidité de tes mots en ce petit matin frais de juin.
J'aime !

mimik 24/06/2013 10:21

Beau poème; l'entre deux, pas toujours confortable...

gazou 24/06/2013 07:54

Je voudrais bien voguer hors du temps au moins un moment

Valentine :0056: 23/06/2013 17:14

Magnifique ! Bravo, Marlou. C'est beau, fort et émouvant.

autobiographie 23/06/2013 13:14

Salut Marlou - Agréables : image et poème.
Bonne journée... ensoleillée par toi
Gigri

stellamaris 23/06/2013 13:00

Magnifique, Marlou ! Bises !

Punch-frappe 23/06/2013 12:56

Quel délicat poème!
L'oeuvre de Dieu est difficile et lente, mais en quelques instants l'homme peut tout détruire. Je ne sais quel sage a dit " Ne détruis point ce que tu ne saurais construire".
Toi Marlou, entre les deux tu observes.
Magnifique poème et bon dimanche à toi

Aimé jc 23/06/2013 12:45

Un plaisir incommensurable de te lire !

Le temps et les perceptions que nous en avons, une formidable thématique, dont tu as su parfaitement illustrer en jouant avec les mots !

A bientôt mon amie Marlou.

Quichottine 23/06/2013 11:21

Que c'est joli !
Merci, Marlou.

Passe une douce journée.