Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 05:57

 

2134559332_bcde26a6b1.jpg

 

Pour que tu m'entendes
mes mots
parfois s'amenuisent
comme la trace des mouettes sur la plage.

Collier, grelot ivre
pour le raisin de tes mains douces.

Mes mots je les regarde et je les vois lointains.
Ils sont à toi bien plus qu'à moi.
Sur ma vieille douleur ils grimpent comme un lierre.

Ils grimpent sur les murs humides.
Et de ce jeu sanglant tu es seule coupable.

Ils sont en train de fuir de mon repaire obscur.
Et toi tu emplis tout, par toi tout est empli.

C'est eux qui ont peuplé le vide où tu t'installes,
ma tristesse est à eux plus qu'à toi familière.

Ils diront donc ici ce que je veux te dire,
et entends-les comme je veux que tu m'entendes.

Habituel, un vent angoissé les traîne encore
et parfois l'ouragan des songes les renverse.
Tu entends d'autres voix dans ma voix de douleur.
Pleurs de lèvres anciennes, sang de vieilles suppliques.
Ma compagne, aime-moi. Demeure là. Suis-moi.
Ma compagne, suis-moi, sur la vague d'angoisse.

Pourtant mes mots prennent couleur de ton amour.
Et toi tu emplis tout, par toi tout est empli.

Je fais de tous ces mots un collier infini
pour ta main blanche et douce ainsi que les raisins

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

gazou 04/07/2011 15:06


Ce poème est très beau, merci de nous le faire connaître


renaud 22/06/2011 22:03


Marlou, merci de nous rappeler l'immense poète que fût
Neruda, tant au niveau des poèmes d'Amour qu'aussi et surtout
au niveau subversif de la poésie.


clementine 19/06/2011 22:40


un poème que j'aime plein de couleurs et d'images
clem


francoisegrimaud(sarahfrane) 19/06/2011 20:26


quelle beauté, ce texte
merci Marlou
et la mer en photo, un régal !
bonnes vacances, mon amie
bisous, Marlou


autobiographie 19/06/2011 20:17


Grande harmonie Marlou entre ce beau poème et la plage.
Harmonie : les mots de Pablo Neruda et cette image qui fait rêver.
Bonne soirée en cette fin de week-end,
Gigri


VITA 19/06/2011 20:15


L'amour....la peur de l'abandon, l'intensité de l'attachement...Un très beau poème....VITA


Valentine :0056: 19/06/2011 18:59


"Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée"... Que c'est beau ! Que c'est beau !
Particulièrement ces vers :
Mes mots je les regarde et je les vois lointains.
Ils sont à toi bien plus qu'à moi.
Sur ma vieille douleur ils grimpent comme un lierre.

Merci Marlou !!


Nettoue 19/06/2011 17:42


Des mots d'amour bien touchants, auxquelles on ne résiste surement pas !
Bises Marlou


Marielle 19/06/2011 14:57


J'aime bien Pablo Néruda...Je ne connaissais pas ce texte, merci Marlou...Bisous, Marielle.


Aimé jc 19/06/2011 13:56


Neruda et l'Amour ...

Très beau poème que tu nous fais découvrir Marlou ...

Merci, et bon Dimanche Marlou