Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

27 juin 2010 7 27 /06 /juin /2010 05:30

Rue

4652571875_e655356bf2.jpg

 

 

La rue se fait tréteaux où chacun joue un rôle

Visages étrangers qui happent le regard

Il est des yeux mouillés qui parlent sans paroles

Pour réclamer l’espoir même s’il est trop tard

 

Il est des traits figés que le soleil éclaire

Sans leur communiquer la chaleur de la vie

Des yeux bien défendus en leur prison altière

Il faut boire leur vin, hélas jusqu'à la lie

 

Il est des yeux défaits par un cri d’épouvante

Sur la face d’ombre de la terre blessée

Car les corps décimés au sein de la tourmente

Etaient ceux d’êtres chers, par hasard, sacrifiés

 

Ces rues portent partout des images de guerre

Ados habitués au lieu de s’amuser

A livrer leur cœur à la haine meurtrière

Comme un but valorisant à leurs jours blasés

 

Tout se mêle dans les rues, et sur les visages

Souvent couvrent les yeux des loups de carnaval  

On se croit bien en droit de causer ces carnages

Sans savoir qu’on pourrit de ces forces du mal

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

juliette 01/07/2010 22:40


J'aime lorsque je parcours une rue piétonne capter rous cs visages, tous ces regards, essayer de les comprendre.Être ouverte


Chris Spé 27/06/2010 10:42


se construire un beau masque social pour pouvoir se regarder dans les vitines ;-)


poete enrage 27/06/2010 10:38


Affrontements en vue


stellamaris 27/06/2010 10:13


Un très beau poème ... Tout le poids de la condition humaine, parfois bien lourd ... Bises !


Baby la malice 27/06/2010 07:55


La rue: Lieu de rencontre et d'espoir, et parfois de mauvaises rencontres et de désespoir


Martine / Eglantine 27/06/2010 07:37


J'aime les yeux mouillés qui parlent sans parole. Les yeux ne mentent jamais