Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 06:32

 

 

3314339054_5a8df78284.jpg

Chatte blanche, chatte sans tache,
Je te demande, dans ces vers,
Quel secret dort dans tes yeux verts,
Quel sarcasme sous ta moustache.

Tu nous lorgnes, pensant tout bas
Que nos fronts pâles, que nos lèvres
Déteintes en de folles fièvres,
Que nos yeux creux ne valent pas

Ton museau que ton nez termine,
Rose comme un bouton de sein,
Tes oreilles dont le dessin
Couronne fièrement ta mine.

Pourquoi cette sérénité ?
Aurais-tu la clé des problèmes
Qui nous font, frissonnants et blêmes,
Passer le printemps et l'été ?

Devant la mort qui nous menace,
Chats et gens, ton flair, plus subtil
Que notre savoir, te dit-il
Où va la beauté qui s'efface,

Où va la pensée, où s'en vont
Les défuntes splendeurs charnelles ?
Chatte, détourne tes prunelles ;
J'y trouve trop de noir au fond.

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Eglantine / Martine 10/10/2010 07:59


Un très beau poème... J'aime les chats. Je n'en ai jamais eu de blanc. Bon dimanche. A bientôt


OeilTari 04/10/2010 17:35


J'ai dédié le poème à ma soeur Nadia, elle adore les chats...
Bisous ma Marlou


fransua 04/10/2010 12:14


Un regard secret d'une divinité cachée que tu as su percer à jour


Azalaïs 03/10/2010 18:47


je pense sincèrement que les animaux ne voient pas la beauté qui s'efface et que jeune ou vieux ils nous aiment avec la même force et le même abandon, c'est ce qui les rend si précieux!


ânhk.over-blog.com 03/10/2010 13:38


Bonjour,
Je ne connaissais pas ce poème,n'étant qu'un amateur loin d'être bien éclairé mais, cela à l'opportunité de m'ouvrir un horizon que je n'avais point encore trop exploré à savoir, les douces pensées
et réfections de la poésie et, ses enchantements...
Continuez donc à nous faire un monde plus docile...
Amitiés.


Marielle 02/10/2010 17:08


Suis bien contente de relire ce poème de Charles Cros, il a souvent une conversation avec les chats
Bisous


Russalka 02/10/2010 09:22


Très beau poème que je ne connaissais pas, et qui me parle ce mystère profond des chats ( j'en possède une douzaine, ou plutôt, ils me possèdent (sourire)


liedich 01/10/2010 23:42


Très jolie page s'il en est marlou, si belle page même...


Mamylilou 30/09/2010 19:51


Je découvre avec plaisir cette superbe poésie, ces yeux de chat,tant de langage dans leur regard ! Bonne soirée


Reinette 30/09/2010 18:42


les chats sont des muses exceptionnels.
toujours ils nous inspirent
superbe poème
bonsoir