Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

6 janvier 2012 5 06 /01 /janvier /2012 04:45

2848795116_6260eb0f48.jpg

 

Sensation de paix.
L'horloge du temps est arrêtée.
Ces secondes, ces minutes qui me fouaillaient pour me précipiter vers mes travaux, mes recherches,

sont ce matin sans pouvoir sur moi.
Je goûte l'instant.
Je sens qu'il a plus à m'apprendre que l'accumulation de tous les suivants.

Pourquoi me suis-je si rarement accordé le temps de vivre, le droit de vivre ?
Il me fallait justifier sans cesse mon existence par ma production, par mon rendement, à mes yeux

comme a ceux des autres.
Mon existence, en soi, n'avait pas de valeur. Je ne croyais pas exister pour les autres, j'ai fini par ne

plus exister pour moi.
Ce matin, j'ai le droit d'exister tout seul, pour moi tout seul.

Je prends le droit d'exister.
Et les êtres et les choses autour de moi commencent à exister d'une existence plus dense.
Eux aussi commencent à avoir le droit d'exister.
Nous sommes un univers d'existences solides, réelles, également importantes et respectables.
C'est comme si le sablier de l'existence se remplissait de minute en minute de la quantité de réalité

qui le rend stable.
Ce n'est plus cette sensation de vide qu'il faut remplir d'actes, de mots, d'oeuvres.

Je goûte d'être immobile.
J'existe davantage de ne rien faire, je repose sur ma racine.
Quelle est cette racine ?
Je sens l'existence sourdre en moi sans arrêt, et ce mouvement, quand je l'observe, suffit à m'occuper.
Je lui fais confiance.
Je n'ai plus à intervenir, à me justifier d'exister, il me justifie.

Exister justifie d'exister.
C'est bon d'exister.
Ça ne doit « servir » à rien d'exister.
On n'est pas obligé de servir à quelque chose.
On n'est obligé de servir à rien.
On a le droit d'exister d'abord.
Il me semble que je cherchais sans cesse à justifier mon existence avant d'avoir pris conscience

et goût d'exister.
Jusqu'ici, il m'était incroyable que l'on puisse passer du temps sans rien faire et ne pas le sentir perdu !

Le temps n'est pas rempli de ce qu'on y met.
Mon temps se remplit par l'attention que je lui porte...
par le goût que j'en prends parce que je le considère
parce que je me considère
parce que je me suis restitué LE DROIT D'EXISTER.


Louis Evely, Extrait de son journal, octobre 1983

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

lebaldescingles.over-blog.com 30/05/2012 13:21

Merci pour ce joli texte qui fait rêver...
Atteindre cet état est un but difficile à atteindre mais que ça doit être "plein"!

Lmvie 16/01/2012 17:21

Exister, peu savent le faire.

Bisous

mimik 12/01/2012 11:41

Beau texte à méditer, merci pour la découverte

flipperine 10/01/2012 18:36

il faut savoir prendre du temps pour soi

Punch-frappé 10/01/2012 15:39

De belles découvertes grâce à ton blog, Marlou.

Bises

Minik do 10/01/2012 12:41

On s'enrichit beaucoup chez toi.
Bonne journée Marlou.

gazou 09/01/2012 09:55

J'aime bien ce que nous dit Louis Evely...Je l'ai rencontré 2 ou 3 ans avant sa mort et j'en garde le souvenir d'un être exceptionnel, il rayonnait..Sa simplicité, son écoute, sa modestie, sa
réflexion profonde m'ont beaucoup touchée

plum 08/01/2012 21:57

Je ne connaissai pas.. c'est beau.. merci pour ce bon moment .
A bientôt peut être.; n'hasites pas à venir faire un tour..
Plum

Aimé jc 08/01/2012 16:07

Un texte très beau en ce début d'année !

J'ai particulièrement aimé ce passage si tu permets que je le reproduise :

"Exister justifie d'exister.
C'est bon d'exister.
Ça ne doit « servir » à rien d'exister.
On n'est pas obligé de servir à quelque chose.
On n'est obligé de servir à rien.
On a le droit d'exister d'abord."

Merci Marlou pour ce partage digne des plus grandes méditations !

A bientôt mon amie Marlou, et mes meilleurs voeux en cette nouvelles années qui ne manquera certainement pas de nous fournir bien des surprises...

Quichottine 08/01/2012 01:48

C'est tout à fait de circonstance...
Merci pour ce texte, Marlou.

Passe un doux dimanche.