Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 05:42

 

Mon coin de mer

 

 

  Il me vient une pensée subite. Et si  je devais  d'un coup disparaitre...

  Alors écrire, écrire tout mon saoul, écrire jusqu’aux limites de mes forces.

  Ecrire pour dire que la vie est belle, malgré le mal qui vient des hommes, car il y a en eux aussi le bien qui les ennoblit.

  Pour continuer à oublier de mettre la nuance, reproche qu’on m’a souvent fait , je dirai que

les bons, pour moi , l’emportent sur les moins bons, et qu’il suffit d’un clin d’œil amical pour

que la paix règne et lutte contre la grisaille

  On attend toujours l’épreuve de sa vie. Celle qui montre la valeur intrinsèque de l’existence. Celle pour laquelle on a été créé de toute éternité et dont on est le seul à pouvoir résoudre l’énigme.

 

Si cette heure est venue pour moi je l’attends  avec un grand calme , cette arrivée

vers la lumière. Je voudrais simplement qu’elle fusse utile, à quelqu’un,  qu' elle serait  pour

lui ou elle, un espoir vers l'avenir. 

Au fond, la vie, c’est si peu de chose. C’est à la fois, bien peu et  tellement précieux…

  Moi, j’aurais vécu la mienne dans tous les bleus des plages, à toutes les heures du jour.

  J’ai aimé la chaude blondeur de nos déserts, où il m’a été donné de découvrir la vie

cette brindille perdue dans le silence…

  J’ai connu le froid des jours d’hiver où il ne reste des étoiles, que leur image dans l’esprit 

du passant assoiffé de chaleur et de lumière.

 J’ai vécu le mariage et la maternité comme un chemin vers la perfection, par l’autre et pour l’autre. Mon mari a été le compagnon  d’une vie commune de plus de trente ans. Mes enfants m’ont rendue fière d’eux, ce sont des êtres humains à part entière et maintenant pour moi,

des amis incomparables.

Je remercie les autres amis qui ont empli ma vie de tendresse, et qui ont supporté  mes crises de franchise avec une vaillance que je me dois de reconnaitre comme admirable de patience...

Mon métier m’a fait vivre longtemps dans les salles de classe. Les heures étaient toujours

trop brèves, il fallait expliquer la leçon, mais aussi la vie à ces jeunes dont beaucoup de questions restaient  sans réponse. 

En cours de théâtre, on a joui ensemble des rires dont ils étaient friands, et des beaux textes qui vous laissent un reflet de leur mystère…

 Pour  mon développement spirituel, j’ai énormément écrit, étant persuadée qu’on ne possède une idée que si on la transcrit. Et mes poèmes m’ont guérie des tristesses inévitables du quotidien.

J'ai étudié la théologie qui m'a ouvert de nouvelles perspectives dans l'amour. En vivre est

tout un art que l'on apprend lentement en abandonnant ci et la des bribes d'ego. Cela fait

mal parfois. Mais le panorama est splendide , oh oui !

Qu’ai-je encore à dire ?

 J'ai beaucoup aimé, c'est pour cela qu'il me sera beaucoup pardonné, je le sais.

Puisse mes mots être utiles à quelqu’un, c’est mon dernier vœu...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans A méditer
commenter cet article

commentaires

Valentine :0056: 30/11/2013 19:40

Une méditation d'une grande force, merci Marlou. Mais j'espère te garder encore longtemps très de nous !

Azalaïs 30/11/2013 14:12

cet article résonne avec l'émission "La grande librairie" que j'ai vue jeudi dans laquelle Michel Onfrey et François Cheng parlaient de ce sujet
J'espère que tu ne songe pas à nous quitter encore

Quichottine 30/11/2013 12:15

Tout ce qui est sur cette page est très beau... et, tu as raison, à méditer...

J'espère pourtant que tu vas bien Marlou... et que tu ne mourras pas demain.

Je t'embrasse bien fort. Passe une douce journée.

tilk 30/11/2013 10:49

écrire et créer contre la mort
laisser des traces ..
et vivre encore et encore
besos muy fuertes
tilk