Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 07:09

 

4205755177_9d25ae1783.jpg

 

Dehors le ciel bleu
est pure caresse
dehors le dattier
plaque sur l'azur
ses palmes nerveuses
aux franges de soleil
dehors la tentation
de la rive enchantée
de la brusque coupure
d'avec le présent
du choc de l'eau fraîche
de la douceur des tons bleus
fleuve bienheureux 
qu'on suivrait
si l'on n'était pas ligoté
à ce lit d'ennui
à cette chambre 
qui pue la maladie
comme un pesant remords

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article

commentaires

liedich 13/08/2010 23:22


chaud et froid ! le début était si beau que la fin en est encore pus horrible ! Mourir avant !


irene 11/08/2010 13:47


et dehors
sans pesant remords
renait la certitude
merci de ce beau poème


tilk 11/08/2010 00:38


terrible contraste
besos
tilk


fransua 10/08/2010 20:20


j'espère que cete chambre maladive ne te concerne pas en vrai et tu sais les palmiers ce n'est pas pour tout le monde, moi je ne bbouge pas de la Bretagne mais je suis pas malheureuse


Valentine :0056: 10/08/2010 19:23


Qui est malade ? C'est toi ? Extraordinaire, ce ciel ultra bleu, et bien décontractés, ces palmiers que tu dis nerveux...


petite marie 10/08/2010 16:47


le rêve de liberté d'un papillon pris dans les barbelés...courage chère Marlou


juliette b. 10/08/2010 16:10


Le poème est beau, très évocateur du bonheur... éphémère


autobiographie 10/08/2010 12:55


Beauté et... pessimisme et... douleur aussi...
Je t'embrasse,
Gigri


Stellamaris 10/08/2010 10:33


Un beau poème, mais bien pessimiste ... Et si, au contraire, la vraie liberté n'était pas à l'intérieur, celle du dehors n'étant que tromperie pour nous en distraire ? Bises !


ag86Quand le corps se fait prison ... 10/08/2010 09:52


Quand le corps se fait prison ... Tristesse.
Amicales bises. Alain