Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 03:08

1395360205_e1a97bd3d0.jpg

Ne sois pas étonné si la foule, ô poète,
Dédaigne de gravir ton oeuvre jusqu'au faîte ;
La foule est comme l'eau qui fuit les hauts sommets,
Où le niveau n'est pas, elle ne vient jamais.
Donc, sans prendre à lui plaire une peine perdue,
Ne fais pas d'escalier à ta pensée ardue :
Une rampe aux boiteux ne rend pas le pied sûr.
Que le pic solitaire escalade l'azur,
L'aigle saura l'atteindre avec un seul coup d'aile,
Et posera son pied sur la neige éternelle,
La neige immaculée, au pur reflet d'argent,
Pour que Dieu, dans son oeuvre allant et voyageant,
Comprenne que toujours on fréquente les cimes
Et qu'on monte au sommet des poèmes sublimes.


Partager cet article

Repost 0
Published by marlou - dans Lectures
commenter cet article

commentaires

Philippe 22/01/2012 10:16

Tout simplement superbe et inspiré...

tilk 22/01/2012 00:55

encore un immense poéta il a une très très grande maîtrise de la langue...
besos
tilk

Dông Phong 18/01/2012 14:27

Un bien beau poème, qui me rappelle des vieux souvenirs du lycée !
Bravo et merci Marlou.
Je profite de ce message pour te renouveler, ainsi qu'à tous ceux qui te sont chers, mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2012, celle du Dragon.
Bien amicalement.

witney18 18/01/2012 09:57

merci pour ce partage poétique, bon mercredi

Catherine et Laurent 16/01/2012 23:22

Bonsoir Marlou,

Merci pour ce très beau poème de Théophile Gautier. En son temps la poésie n'était accessible qu'à une minorité de personnes.

Aujourd'hui, ce haut sommet, n'est plus qu'une petite dune grâce tout d'abord à la laïcité de l'enseignement de la lecture, puis la diffusion massive avec les livres de poche et enfin de nos jours
grâce à l'explosion d'internet.

De ce fait, la poésie s'est véritablement démocratisée.

Bonne soirée.... poésie,
Bises.

Minik do 16/01/2012 20:55

J'ai toujours aimé Théophile.
Merci Marlou

Punch-frappe 15/01/2012 21:08

Beau poème !

Quichottine 15/01/2012 19:53

Je souris...
C'est une belle comparaison.

Mais je ne sais si aujourd'hui un poète l'écrirait.

Valentine :0056: 15/01/2012 19:14

Un peu prétentieux, mais c'était bien une idée en cours à l'époque et finalement ce n'est pas si faux : comme disait Baudelaire dans "l'Albatros", les élans mystiques du poète ne sont pas toujours
du goût des gens plus "terre à terre". Et le poème est beau ! Merci Marlou, bonne soirée.

flipperine 15/01/2012 18:13

on aspire tjs à arriver au but