Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 06:20

Personne n'a une vie facile. Le seul fait d'être vivant nous porte immédiatement au plus difficile. Les liens que nous nouons dès la naissance, dès la première brûlure de l'âme au feu du souffle, ces liens sont immédiatement difficiles, inextricables, déchirants. La vie n'est pas chose raisonnable. On ne peut, sauf à se mentir, la disposer devant soi sur plusieurs années comme une chose calme, un dessin d'architecte. La vie n'est rien de prévisible ni d'arrangeant. Elle fond sur nous comme le fera plus tard la mort, elle est affaire de désir et le désir nous voue au déchirant et au contradictoire. Ton génie est de t'accommoder une fois pour toute de tes contradictions, de ne rien gaspiller de tes forces à réduire ce qui ne peut l'être, ton génie est d'avancer dans la déchirure, ton génie c'est de traiter avec l'amour sans intermédiaire, d'égal à égal, et tant pis pour le reste.
D'ailleurs quel reste ?
Christian Bobin

Partager cet article

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article

commentaires

Quichottine 06/07/2017 09:46

C'est une belle réflexion.
Merci, Marlou.
Bisous et douce journée.

marlou 06/07/2017 13:40

Merci pour le partage Quichottine
Bises et douce journée

Alain 30/06/2017 10:03

En effet, ne cherchons pas à contrôler le reste, ce serait peine perdue. Merci pour cette réflexion.
Bises
Alain

marlou 03/07/2017 11:38

Merci du partage Alain, bises

tilk 27/06/2017 11:44

j'aime beaucoup ce texte
besos
tilk

marlou 28/06/2017 13:49

Merci, besos Tilk

Aloysia 27/06/2017 09:23

C'est peut-être ce qu'il dit à la fin ? Mais confusément, je trouve.

Aloysia 27/06/2017 09:21

J'essaie de comprendre, qu'il faut savoir regarder ses blessures pour les panser... Mais à force de fouiller dans ses blessures ça sent mauvais et tu meurs. Comment les survivants des camps de concentration s'en sont-ils sortis ? Lis SATPREM (ou d'autres !) En faisant comme s'ils n'avaient JAMAIS été blessés. En comprenant que c'est du pipeau, que ce qu'ils sont VRAIMENT n'a rien à voir avec ça.

marlou 28/06/2017 13:52

La tu dis vrai, on traine des blessures de l'enfance, la vie tape dur parfois, mais il faut se relever coute que coute..Certains jeunes trouvent de la difficulte a le faire...

Aloysia 27/06/2017 08:56

J'avoue que je n'y comprends pas grand chose ... Christian Bobin ne m'a jamais séduite et là moins que jamais. Qu'est-ce que c'est que ce dégoût pour la vie ? Que cette façon de tout considérer comme méprisable ? Pourquoi cet engouement délirant de tout le monde pour ce petit personnage ?