Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

22 juillet 2017 6 22 /07 /juillet /2017 07:36

café odorant
les narines éveillées

avant les yeux

 

silence de l'aube
le coq des voisins

a oublié son rôle

Repost 0
Published by marlou - dans haikus
commenter cet article
15 juillet 2017 6 15 /07 /juillet /2017 07:23

J’aurai beau faire

ou dire

la pente

existe bien

aussi loin

que tu sois

qui serpente

et m’incline

vers toi

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article
11 juillet 2017 2 11 /07 /juillet /2017 07:40

Si l'on m'offrait un vaste territoire chauve,
je planterais tant que le jour est long des arbres,
à la fin de ma vie, je serais le père d'une forêt.

 

Repost 0
Published by marlou - dans A méditer
commenter cet article
9 juillet 2017 7 09 /07 /juillet /2017 07:08

 

petit matin

un papillon

entre les pétales

 

 

 

huppe à  crête bleue

sa cour de moineaux

l’accompagne

Repost 0
Published by marlou - dans haikus
commenter cet article
6 juillet 2017 4 06 /07 /juillet /2017 07:16

feuille au vol

en ses souples nervures

le vent

 

crépuscule

le vol  silencieux

de l’épervier

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
3 juillet 2017 1 03 /07 /juillet /2017 05:04

Réflexe gourmand

la main cueille les framboises

évadées du mur

te souviens-tu de ces fraises

toutes chaudes de soleil ?

 

Repost 0
Published by marlou - dans Tanka
commenter cet article
30 juin 2017 5 30 /06 /juin /2017 06:23

un à un

les nuages passent

la lune attend

 

pleine lune

les images oubliées

en toute lumière

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 06:20

Personne n'a une vie facile. Le seul fait d'être vivant nous porte immédiatement au plus difficile. Les liens que nous nouons dès la naissance, dès la première brûlure de l'âme au feu du souffle, ces liens sont immédiatement difficiles, inextricables, déchirants. La vie n'est pas chose raisonnable. On ne peut, sauf à se mentir, la disposer devant soi sur plusieurs années comme une chose calme, un dessin d'architecte. La vie n'est rien de prévisible ni d'arrangeant. Elle fond sur nous comme le fera plus tard la mort, elle est affaire de désir et le désir nous voue au déchirant et au contradictoire. Ton génie est de t'accommoder une fois pour toute de tes contradictions, de ne rien gaspiller de tes forces à réduire ce qui ne peut l'être, ton génie est d'avancer dans la déchirure, ton génie c'est de traiter avec l'amour sans intermédiaire, d'égal à égal, et tant pis pour le reste.
D'ailleurs quel reste ?
Christian Bobin

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
22 juin 2017 4 22 /06 /juin /2017 06:17

deux chats

face a face

en chiens de faïence

 

le chat rêve

la fillette lui parle

de voyages

 

Repost 0
Published by marlou - dans haikus
commenter cet article
18 juin 2017 7 18 /06 /juin /2017 09:21

Qu'est-ce que
l'espace
dans le 
cœur ?

 

le camaïeu

des bleus et des gris

sur la chair nue

des sables

 

ces langues de mer

déroulant

leurs lents chemins
limpides

 

cet ourlet blanc
sous les souffles
subtils

de la terre

 

ce pas que l’on fait

hors des limites

vers les couleurs

d’un monde

en formation

 

Repost 0
Published by marlou - dans poèmes
commenter cet article