Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de marlou
  • Le blog de marlou
  • : Creuser l'instant pour en dégager le maximum de sensations et d'émotions et les partager avec les autres
  • Contact

Vers Eklablog

Je quitte Overblog pour Eklablog.

Ma nouvelle adresse :

http:// textetexte.eklablog.com

Je vous y attends, les amis...

2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 06:48

gourmande

les parfums la renseignent

sur ce qu’elle mange

 

des yeux

au bout des mains

pour lire le monde

 

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
22 février 2017 3 22 /02 /février /2017 07:37
 

Parler du désert, ne serait-ce pas, d'abord, se taire, comme lui, et lui rendre hommage non de nos vains bavardages mais de notre silence?

 

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
19 février 2017 7 19 /02 /février /2017 07:33

mains attentives

elle me dévisage

devine mes secrets

 

 

souvenirs en couleurs

ils égayent le quotidien

nostalgique

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
13 février 2017 1 13 /02 /février /2017 07:28

Ta parole est silence

Ton silence est amour

Ton amour est lumière

Quand disparaît le jour

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
7 février 2017 2 07 /02 /février /2017 07:22

      jour de grand froid

des festivités récentes

garder la lumière

 

 

 

souvenir

maman aimait les roses

de noël

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
2 février 2017 4 02 /02 /février /2017 06:57

Des nuages gris
défilent sans s’arrêter
moi je suis si lente
je pense à ce rendez-vous
oublié par distraction

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
29 janvier 2017 7 29 /01 /janvier /2017 12:15

Femme noire

 

Femme nue, femme noire
Vétue de ta couleur qui est vie, de ta forme qui est beauté
J'ai grandi à ton ombre ; la douceur de tes mains bandait mes yeux
Et voilà qu'au cœur de l'Eté et de Midi,
Je te découvre, Terre promise, du haut d'un haut col calciné
Et ta beauté me foudroie en plein cœur, comme l'éclair d'un aigle

Femme nue, femme obscure
Fruit mûr à la chair ferme, sombres extases du vin noir, bouche qui fais lyrique ma bouche
Savane aux horizons purs, savane qui frémis aux caresses ferventes du Vent d'Est
Tamtam sculpté, tamtam tendu qui gronde sous les doigts du vainqueur
Ta voix grave de contralto est le chant spirituel de l'Aimée

Femme noire, femme obscure
Huile que ne ride nul souffle, huile calme aux flancs de l'athlète, aux flancs des princes du Mali
Gazelle aux attaches célestes, les perles sont étoiles sur la nuit de ta peau.

Délices des jeux de l'Esprit, les reflets de l'or ronge ta peau qui se moire

A l'ombre de ta chevelure, s'éclaire mon angoisse aux soleils prochains de tes yeux.

Femme nue, femme noire
Je chante ta beauté qui passe, forme que je fixe dans l'Eternel
Avant que le destin jaloux ne te réduise en cendres pour nourrir les racines de la vie.

Léopold Sédar Senghor, Chants d'ombre

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
23 janvier 2017 1 23 /01 /janvier /2017 06:16

Gardienne

de la présence

ma mémoire

écran fidèle

de ce qui était

de ce qui naît

encore

D’elle coule

une musique

aussi lisse que soie

univers

de grâce blanche

aux cristaux ailés

accrochés aux branches

toujours vertes des sapins

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
19 janvier 2017 4 19 /01 /janvier /2017 06:13

Envie de partir

je vais loin de feuille en feuille

suivant leurs murmures

ta voix claire me rassemble

des quatre points cardinaux

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article
11 janvier 2017 3 11 /01 /janvier /2017 12:12

 

le ciel trop bleu

 

ton écharpe autour du cou

 

comme une présence

 

 

solstice d’hiver

la lumière plus forte

relire tes lettres

Repost 0
Published by marlou
commenter cet article